Atelier - vendre dans les banques d'images by Fred Marie

Cette photo a été vendue 7206 fois.



SPOILER ALERT :
je suis conscient que vous avez déjà vu et revu ce genre de page, vous proposant de gagner de l'argent avec vos photos, grâce à une formation sur internet.
Mais ce n'est ni une arnaque, ni une formule magique.
Les résultats financiers que nous partageons avec vous un peu plus bas résultent d'une
méthode très sérieuse et de beaucoup de travail.
Vous vous doutez bien qu'on ne peut pas devenir riche en mettant 4 photos dégueulasses sur internet...

Aujourd’hui, je vais vous raconter l’histoire de Béatrice. 

Béatrice est une photographe passionnée de voyage.  

Un jour, elle décide d’aller visiter New York, dans le but d’y faire des photos. 

Son voyage lui coûte environ 3000 euros, entre les frais d’hébergement et de transport. 
Afin de rentabiliser son voyage, elle décide de mettre ses photos dans des banques d’images en ligne.  

Le principe est simple, les photos qui se trouvent dans ces « micro-stocks » sont achetées par des entreprises qui ont des besoins spécifiques en terme de visuels, pour communiquer. 
Le truc, c’est que les tarifs pratiqués dans ce genre de structures sont très bas. De l’ordre de quelques dizaines d’euros au mieux, bien souvent de quelques centimes… 

Mais Béatrice connaît ce système et sait qu’il peut être lucratif

En suivant la bonne méthode de travail, cela lui permet d’ailleurs de gagner en moyenne environ 2000 euros par mois.  

Oui, vous avez bien lu.  
2000 euros par mois. 

Le plus beau dans l’histoire, c’est qu’une fois les photos mises en ligne, elle n’a absolument plus besoin de rien faire. C’est la banque d’image qui gère tout : trouver des clients, vendre et la facturation. 

L’argent tombe sur le compte en banque de Béatrice, tous les mois. 

Voici par exemple ce que Shutterstock (l'une des nombreuses plateformes qu'elle utilise) lui a versé depuis 10 ans

Revenons sur son voyage à New York. 

Cela fait cinq ans qu’elle est rentrée de son périple et entre temps elle a visité d’autres pays et fait d’autres photos. 

Mais dans le même laps de temps, ses photos de ce voyage dans la ville américaine lui a rapporté plus de 20 000 euros de ventes d’images ! (dont 10 495,22 dollars seulement avec Shutterstock)

Pas mal pour un investissement de départ de 3000 euros, non ?
Une partie des revenus de Béatrice... (toujours avec uniquement Shutterstock)

6738,80 dollars avec une seule photo


C'est juste hallucinant... 

L’une des photos réalisée par Béatrice au cours de ce voyage a été tellement téléchargée sur « Shutterstock » (l’une des nombreuses banques d’images qu’elle utilise), qu’elle lui a rapporté plus de 6000 dollars ! 
Et cette dernière continue de se vendre jour après jour, y compris dans d’autres banques d’images. 

C’est assez dingue de voir qu’une photo peut rapporter autant d’argent, et surtout de façon exponentielle

Aujourd’hui, Béatrice ne fait pas que de la photo de banque d’images. Elle fait aussi des travaux corporate et du reportage pour la presse.
D’ailleurs, elle a intégré le Collectif DR que j’ai fondé fin 2019 dans le but d'élargir sa diffusion.

Pas besoin d'aller au bout du monde...

"C'est bien sympa ton truc, mais on a pas tous les moyens de faire des voyages à New York... surtout en pleine crise du Coronavirus..."

Certes. Et cela tombe bien, les photos les plus achetées en ce moment sont réalisables chez vous, sans avoir à dépenser le moindre centime.

D'ailleurs, plutôt que de "tuer le temps" à regarder Netflix, ne serait-ce pas le bon moment pour vous replonger dans vos archives et commencer à les rentabiliser en les mettant en vente ?

"On ne gagne que quelques centimes"

C'est une idée reçue très répandue concernant les banques d'images.

C'est complètement faux.

Certaines ventes peuvent rapporter plusieurs centaines d'euros par photo. Voici un extrait de l'un de mes relevés personnels.

Dans cet exemple, l'une mes photos déjà vendue plusieurs fois à des magazines ("VSD" et "le Pèlerin" pour ne pas les nommer), a été vendue 380 dollars. Et même si le photographe touche la moitié des ventes, et que la plupart des montants restent plutôt bas, au final, il est faux de dire que l'on ne gagne "que quelques centimes".

Vous pensez toujours que c'est une arnaque ?


Vous en avez le droit. 
Moi aussi j'étais sceptique au début.
Et puis j'ai vu les chiffres.

Et pour vous le prouver que cela peut marcher aussi pour vous, voici un extrait de l'atelier dans lequel Béatrice explique comment ça fonctionne concrètement, en toute transparence.

Au programme de cet atelier :

Dans cet atelier en vidéo de plus de 3 heures, on va voir :

  • Quelles sont les banques d'images qui vendent le plus et sur lesquelles vous pouvez diffuser gratuitement vos images
  • Comment faire pour devenir contributeur autorisé (car oui, si on s'y prend mal on peut se faire recaler à l'entrée...)
  • Tout ce qu'il faut savoir le fonctionnement une fois à l'intérieur, notamment la question la gestion des droits d'auteur
  • Quelles sont les différents types de photos qui se vendent le mieux et dans quelles thématiques
  • Comment tirer son épingle du jeu et faire ce que ne font pas les autres pour avoir plus de résultats 
  • Ce qu'on peut faire en vidéo pour décupler ses ventes 
  • Les bons usages du post-traitement et de la configuration des fichiers (tailles, formats, résolution, etc...)
  • L'importance des IPTC et comment optimiser les métadonnées pour vendre davantage
  • Les très nombreux pièges à éviter pour éviter de perdre du temps... et de coûteux procès... 
  • Les spécificités fiscales et administratives liés à vos revenus de banques d'images
  • Les différents modèles économiques autour de ce mode de diffusion 
  • Béatrice partage avec vous toutes ses statistiques et vous montre concrètement ses revenus
  • Quelques secrets des meilleurs contributeurs dont l'un d'entre eux ayant dépassé le million d'euros de chiffre d'affaires sur Adobe Stock !

Atelier - vendre dans les banques d'images

La méthode complète pour monétiser ses photos et gagner un revenu passif tous les mois grâce à ses photos de vacances

A retrouver dans la Masterclass Photographe Pro 2.0

Cet atelier fait partie des formations disponibles gratuitement aux membres de ma "Masterclass Photographe Pro 2.0".
Vous pouvez devenir membre en cliquant ici.

Comment ça se passe après la commande ?

Après avoir cliqué sur « Accéder » ci-dessus, vous serez redirigé vers un bon de commande avec la possibilité de régler par PayPal (qui est le moyen de paiement sur Internet le plus sécurisé (et le plus utilisé) au monde) ou par carte bleue.  À noter que ce bon de commande vous donne accès à d'importantes réductions sur d'autres formations !
 
Une fois la commande validée, vous recevrez un mail (à l'adresse que vous utilisé pour le paiement) contenant les accès à un espace privé en ligne dans lequel vous pouvez regarder l'atelier.

A tout de suite !

Qui suis-je pour vous apprendre à vivre de la photographie ?

Mon nom est Fred, et je suis photographe professionnel, spécialisé dans le grand reportage pour les magazines (Paris Match, VSD, le Figaro, etc)
 
En parallèle de mon travail pour la presse, je donne des formations aux photographes amateurs et professionnels.
 
J'enseigne notamment le photojournalisme à Sciences Po Toulouse et j'accompagne des photographes professionnels via des formations en vidéo ainsi que des Masterclass en ligne. 

Mes autres ressources pour vendre ses photos